Rechercher sur le Site

Notre déclaration à la CAPD du 10 mai 2016
Publié le 11 mai 2016

Monsieur le Directeur académique,

Vous avez évoqué lors de la CAPD précédente, votre volonté de collecter les numéros de téléphone portable des directeurs d’école, pour pouvoir les joindre en cas d’urgence.

Les directeurs d’école ont les mêmes obligations de service que leurs adjoints. Ils n’ont pas un statut de chef d’établissement et ne sont pas soumis à une astreinte de service pour assurer la sécurité des établissements et n’ont pas obligation d’être joignables par l’administration 24h/24. L’administration n’a d’ailleurs pas fourni le matériel le permettant.

Nous vous remercions de nous confirmer que les directeurs d’écoles sont libres de fournir ou non leurs coordonnées personnelles, et qu’aucune pression ne les y obligera.

Concernant la situation des écoles, depuis des semaines les enseignants en congé ne sont plus remplacés. Les ZIL et Brigades sont affectés sur des postes vacants et donc ne perçoivent plus les ISSR.

Suite au rassemblement des écoles d’Asnières le 30 mars avec le SNUDI FO 92 devant l’Inspection académique, 25 contractuels ont été recrutés début avril alors que, depuis des mois, vous expliquiez qu’il n’y avait pas de candidat. Le SNUDI FO continue de recevoir des centaines de signatures (500 ont été déposées le 30 mars) exigeant le remplacement des maîtres en congé.

Pour notre part, nous constatons que le non remplacement constitue une menace contre les droits des professeurs des écoles :
• annulation des stages de formation continue,
• non versement des ISSR,
• emploi précaire pour les contractuels,
• remise en cause des temps partiels et des disponibilités sur autorisation,
• remise en cause des exeats,
Le SNUDI FO 92 va adresser un courrier à M. le Recteur pour lui demander d’accorder le départ des 13 enseignants qui n’ont pas obtenu leur mutation lors de la phase de rattrapage.

C’est une évidente dégradation des conditions de travail des enseignants et d’enseignement pour les élèves.

C’est pourquoi le SNUDI FO 92 demande :
• le recrutement d’enseignants sur les listes complémentaires des autres acadé-mies, afin de permettre le rétablissement des stages de formation continue ;
• le rétablissement des trois semaines de stage pour les stagiaires CAPA-SH ;
• l’accord de mutation pour les enseignants des Hauts-de-Seine retenus lors de la phase de rattrapage ministérielle ;
• le versement des ISSR pour tous les remplaçants affectés sur des postes va-cants

Le SNUDI FO 92 s’adresse en ce sens au Ministère pour exiger le remplacement des enseignants en congé.

C’est la même logique que celle du projet de loi Travail, dont Force Ouvrière demande le retrait.

Déclaration du SNUDI FO 92 CAPD du 10 mai 2016
cale




Documents Liés
Déclaration du SNUDI FO 92 CAPD du 10 mai 2016
PDF - 173.7 ko
Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo