Rechercher sur le Site

Lettre du SNUDI FO 92 à Mme la Ministre à propos du non remplacement des maîtres en congé
Publié le 12 mai 2016
Lettre du SNUDI FO 92 à Mme la Ministre

Madame la Ministre,

Durant plusieurs semaines, les enseignants de nombreuses écoles des Hauts-de-seine ont connu les pires difficultés suite à l’absence de remplacement des maîtres en congé.

Cette situation s’aggrave année après année faute de postes de remplaçants en nombre suffisant. En comité technique spécial, le DASEN lui-même a indiqué qu’il faudrait pouvoir créer 160 postes de remplaçants.

La dotation pour le département est nettement insuffisante d’autant que la majeure partie est absorbée par la mise en œuvre de la loi de Refondation (plus de maîtres que de classes, dispositif moins de trois ans en lieu et place des classes de toute petite section).

La mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires, que notre syndicat a combattu, n’a fait que disloquer un peu plus l’organisation des écoles.
En effet, dans la commune de Gennevilliers par exemple, nos collègues ont dû certains jours accueillir 12 voire 13 élèves supplémentaires quand un maître ou deux étaient absents en raison de l’aménagement des temps scolaires décidé par la mairie (classes libérées un après-midi par semaine à tour de rôle).

Au manque de postes de remplaçants s’ajoute le manque d’enseignant. L’ESPE, pour l’académie de Versailles, ne forme que 900 étudiants en master de l’enseignement, alors qu’il en faudrait 1700 pour avoir suffisamment de candidats au concours de recrutement. Cette année encore le rapport est de 1,2 candidat par poste au concours, le déficit en personnel va donc s’accroître à la prochaine rentrée.

Les enseignants des écoles ne supportent plus cette situation véritablement intolérable qui menace leurs droits :

• annulation des stages de formation continue,
• non versement des ISSR,
• emploi précaire pour les contractuels,
• remise en cause des temps partiels et des disponibilités sur autorisation,
• non versement des ISSR aux remplaçants affectés sur des postes vacants,
• accord d’exercice à temps partiel de droit uniquement,
• remise en cause des exeats.

Face à cette situation, notre syndicat a pris l’initiative d’une pétition qui a rassemblé plusieurs centaines de signatures de parents et d’enseignants , et a organisé un rassemblement devant l’inspection académique des Hauts-de-Seine le 30 mars avec les écoles d’Asnières où 8 congés maternité n’étaient pas remplacés.
Il a fallu attendre l’appel au rassemblement le 12 mai pour que M. le Recteur accorde enfin le départ des 13 enseignants qui n’avaient pas obtenu leur mutation lors de la phase de rattrapage, "décision a été prise afin de préserver l’équilibre RH de l’académie de Versailles, hormis pour les personnels bénéficiant de la priorité "handicap" (au nombre de 3)".
Pour toutes ces raisons , le SNUDI FO 92 vous demande :

Le recrutement d’enseignants sur les listes complémentaires, afin de permettre :

• le rétablissement des stages de formation continue,
• le rétablissement des trois semaines de stage pour les sta-giaires CAPA-SH ;
• l’accord de tous les exeats,
• le versement des ISSR pour tous les remplaçants affectés sur des postes vacants,
• l’arrêt de la masterisation de la formation, responsable du tarissement du re-crutement des enseignants du premier degré.
Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à nos demandes et vous prions de croire, Madame la Ministre, en notre parfaite considération.

pour le SNUDI FO 92, C.Jan

cale




Documents Liés
Lettre du SNUDI FO 92 à Mme la Ministre
PDF - 241.7 ko
Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo