Rechercher sur le Site

Déclaration du SNUDI FO 92 à la CA de l’Union départementale du 19 janvier 2015
Publié le 26 janvier 2015

Déclaration du SNUDI FO 92 à la CA de l’UD du 19 janvier 2015

Le SNUDI FO 92 fait sien le point de vue de sa confédération condamnant sans réserve les odieux attentats et prises d’otage des derniers jours et a renouvelé son attachement à la liberté de la presse en toutes circonstances, élément constitutif des libertés démocratiques.

Le lundi 12 janvier au matin, la ministre de l’Education nationale a réuni toutes les fédérations syndicales pour discuter de la situation créée par les événements récents et « mobiliser l’école pour les valeurs de la République ».
La FNEC FP-FO a rappelé qu’il était indispensable de revenir à un strict respect de la laïcité institutionnelle, ni l’enseignement des religions, ni les représentants des religions n’ont leur place à l’école.

La réponse à apporter aux dramatiques événements récents passe par le rétablissement de la laïcité et le respect des garanties statutaires des personnels qui seul peut rétablir pour tous les salariés du ministère la confiance dans leurs missions sans laquelle ils ne pourraient faire face à la situation. Les responsabilités des parents et les responsabilités de l’école sont distinctes, et il faut respecter cette distinction.

Demain aura lieu l’installation de la nouvelle CAPD issue du résultat des dernières élections professionnelles dans l’Education nationale. Nous avons obtenu un représentant, avec 40 % de voix supplémentaires par rapport à 2011. Nous sommes très fiers de ces résultats correspondant à la bataille acharnée menée dans cette campagne et ce, dans des conditions difficiles dues au vote électronique .

Ils nous confortent dans notre mandat contre la loi de refondation de l’école et la refonte de l’Education prioritaire, pour l’abrogation des décrets Peillon/Hamon et la défense du statut d’enseignant fonctionnaire d’Etat .

Il est à noter que le SNUIPP, syndicat majoritaire, perd deux sièges : 1 à notre profit et l’autre au profit de la liste SUD CGT, positionnée également contre les rythmes.

L’Education nationale subit comme toutes les autres fonctions publiques, la politique de rigueur et d’austérité imposée, entre autres, par le pacte de responsabilité. En votant FO, les enseignants ont exprimé leur attachement à la défense de leurs droits et garanties statutaires quelle que soit la couleur politique du gouvernement en place. Ils ont exprimé leur rejet de la réforme des rythmes scolaires et du processus de territorialisation de l’école qui en découle ainsi que leur rejet de la refonte de la carte de l’éducation prioritaire.
Bref, ils ont exprimé leur volonté de rester fonctionnaires d’Etat.

Ces élections réussies pour Fo dans les 3 versants de la Fonction publique nous confèrent des responsabilités.
Le 26 janvier une manifestation régionale des URIF FO, CGT, FSU, Solidaires est organisée à Paris contre le projet de loi Macron . C’est un point d’appui dans la construction du rapport de forces.

« De l’avertissement à la préparation d’une journée de grève interprofessionnelle il n’y a qu’un pas » a dit JC Mailly .

Une grève interpro où tous ensemble, fonctionnaires, salariés du public, du privé nous exprimerons dans la rue notre attachement aux acquis du Conseil National de la résistance : statut de la fonction publique, sécurité sociale, régimes spéciaux de retraite, paritarisme… lors d’une grève interprofessionnelle et une grande manifestation nationale.

C’est ce mandat que défendront les 3 représentantes du SNUDI FO 92 au congrès confédér

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo