Rechercher sur le Site

Congrès SNUDI FO à Gravelines : notre intervention
Publié le 15 octobre 2016

Chers camarades,
Je suis heureuse de vous apporter le salut fraternel du SNUDI-FO 92.

Les résultats aux élections professionnelles de 2014 nous ont permis de progresser indéniablement dans toutes les commissions paritaires de notre département : nous siégeons à présent au CDEN, au CHS-CT, à la CDAS et à la CAPD. Notre syndicat a progressé de façon significative, et cela nous a permis de répartir les décharges ministérielles et les ASA parmi 5 syndiqués.

Notre département connaît une grave crise du remplacement. Notre syndicat a lancé une large campagne de pétition afin de demander que chaque classe soit chaque jour tenue par un enseignant Fonctionnaire d’Etat. Le DASEN a préféré recruter en masse des contractuels (soit près d’une centaine pour la rentrée 2016), pour les envoyer dans les écoles du nord du département (Gennevilliers, Asnières, Colombes, Villeneuve -la-Garenne ...) car, selon lui, « les titulaires ne n‘y rendent pas ». Rappelons qu’à Asnières l’an passé, dans une même école, 3 congés maternité n’étaient pas remplacés… et que cela a déclenché une grève soutenue par les parents d’élèves et notre syndicat. Sans solution apparente, le DASEN avait alors proposé aux parents d’élèves de la ville de devenir contractuels….

Selon l’administration, accompagnée par certaines organisations syndicales, notre métier ne serait plus attractif. Mais, ce qui n’attire pas, nous le savons bien, c’est la masterisation qui force les étudiants à allonger leur temps d’étude de deux ans avant de pouvoir devenir fonctionnaire d’Etat, s’ils sont reçus au concours. Ce qui n’attire pas, c’est de gagner 1300€ après 5 ans d’études supérieures ; en Île-de-France, vivre décemment et dignement avec 1300€ est impossible. Ce qui n’attire pas, dans le 92, c’est de savoir que l’on ne pourra jamais quitter ce département, les EXEAT ne sont proposés qu’à 7 collègues au maximum au prétexte que précisément le département est déficitaire en enseignants titulaires.
Ce que cache cette contractualisation du métier de Professeur des Ecoles c’est tout simplement la fin annoncée de notre statut de Fonctionnaire d’Etat et de ses garanties, et la mise en place d’un enseignement à deux vitesses.

Lors de nos tournées dans les écoles ou des échos qui nous reviennent lors des réunions d’information syndicale, les collègues sont exténués par les nouveaux rythmes scolaires et le temps de présence allongé dans les écoles, pour les directeurs d’école par les pressions incessantes des municipalités, par les discours dénigrants et insultants du gouvernement relayés par les médias. De plus en plus de collègues nous joignent, dépités par une hiérarchie qui se couche devant les parents d’élèves. Ces collègues, déjà usés par la fatigue des rythmes et la charge de travail, humiliés par leur inspecteur ne se sentent plus capable d’assumer la classe.

Le SNUDI FO rencontrera le DASEN en audience le 3 novembre. A cette occasion il réitérera sa demande de recrutement sur la liste complémentaire du concours notamment pour satisfaire les besoins de remplacement de communes comme Asnières où, dès la rentrée, l’IEN a annoncé qu’elle n’avait aucun moyen de remplacement. En effet, les ZIL ont tous été affectés sur des postes vacants (certaines écoles avaient jusqu’à 4 postes non pourvus) alors que des jeunes titulaires attendaient toujours une affectation. Le SNUDI FO 92, comme cette année en mars, prendra ces responsabilités y compris en appelant à la grève et à un rassemblement devant l’Inspection académique sur cette question.

S’agissant de PPCR et du projet d’évaluation qui en découle, les enseignants réunis en RIS à Boulogne, à Gennevilliers ont pris position pour son retrait. La profession ne désarme pas que ce soit contre la réforme des rythmes scolaires ou la casse du statut. Le SNUDI FO 92 continuera d’aider à la mobilisation.

Vive le syndicalisme confédéré, libre et indépendant !
Vive le SNUDI Force Ouvrière !

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo