Rechercher sur le Site

Compte-rendu du CTSD formation continue 25 juin 2020
Publié le 3 juillet 2020

Compte-rendu du CTSD formation continue 25 juin 2020

Le CTSD formation continue a présenté cette année encore le catalogue de formations pour l’an prochain ainsi que celui des parcours. Depuis 2 ans, l’administration ne parle plus d’animation pédagogique mais de parcours : comprenant un temps en présentiel avec une conférence, un temps en distanciel pour appliquer en classe ou pour étudier à la maison sur Magistère et un dernier temps de mise en commun.

La formation continue au choix se limiterait l’an prochain à 5 stages de 3 semaines, remplacés par les PES pendant leur stage massé au mois de mars (soit 120 possibilités de participation), et de 4 formations de 2 à 4 jours remplacés par des brigades stages (169 possibilités de participation).

Le SNUDI FO dénonce une fois encore l’atteinte à la liberté de choisir ses formations à cause du manque de formations proposées par la direction académique.

La DASEN va, dès la rentrée prochaine, mettre en œuvre la volonté ministérielle de formation continue obligatoire en remettant en cause la liberté pédagogique des enseignants. Le plan de formation va imposer à un sixième des enseignants du département de participer au « plan français » et un autre sixième au « au plan mathématiques ». La directive est qu’en six ans l’ensemble des enseignants ait assisté à ces 2 plans.

Les enseignants participants à ces deux plans seront désignés par leur IEN, la directive est de privilégier les enseignants de GS/CP pour le plan français et les enseignants de CE2 pour le plan mathématiques.

Chaque enseignant inscrit à l’un de ces deux plans sera rassemblé dans une « constellation » comprenant environ 6 enseignants qui devront durant l’année travailler ensemble sous la direction d’un conseiller pédagogique. Ils auront une conférence, puis des réunions sur les 18h d’animations pédagogiques et 4 demi-journées de formation remplacées par un brigade de stage, pendant lesquelles ils iront observer les pratiques d’un collègue faisant partie de la « constellation » ou sera observé par les autres membres de la « constellation ».

Les enseignants qui participeront à ces plans seront récompensés par un « open-badge » pour « valoriser » leurs parcours.

Cette réforme de la formation est directement imposée par PPCR – que FO n’a pas signé et dont nous exigeons toujours l’abrogation - : « Tout professeur des écoles bénéficie d’un accompagnement continu dans son parcours professionnel. (…) Individuel ou collectif, cet accompagnement répond à une demande des personnels ou à une initiative de l’administration. »

Le plan français et le plan mathématiques sont la mise en place de l’accompagnement des personnels tout au long de leur carrière ; accompagnement qui sera pris en compte dans le cadre de l’évaluation et des promotions.

A cette nouvelle contre-réforme, le SNUDI oppose ses revendications :
- Abrogation de PPCR et des textes officiels en découlant ;
- Retrait du « Plan français » et du « Plan mathématiques » ;
- Respect de la liberté pédagogique de chaque enseignant ;
- Rétablissement d’une véritable formation continue sur temps de classe.

Pour les 4/6e des enseignants du département ne participant pas cette année au « Plan français » ou au « Plan mathématiques », ils devront participer à 3 parcours de 6h chacun : l’un en français, l’autre en mathématiques et le dernier dans un autre domaine. Chaque enseignant devra candidater sur 4 parcours proposés par son IEN. Puis l’IEN validera le choix de chaque enseignant.

Le SNUDI dénonce une fois de plus la validation des candidatures par l’IEN, qui érige encore une fois l’arbitraire en règle, en dépit de la liberté de formation.

cale




Documents Liés
PDF - 167.1 ko
Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo