Rechercher sur le Site

Compte-rendu de l’audience du SNUDI FO auprès de la mairie de Montrouge
Publié le 8 juillet 2014

Une délégation du SNUDI FO 92, composée de Monique Abdi, Julie Faurel et Martine Teissèdre, a été reçue par Mme Gastaud, maire-adjointe chargée de l’enseignement, jeudi 26 juin à 12 h .

Le SNUDI FO 92 rappelle la précédente audience où avait été précisée l’exigence d’abrogation du décret Peillon . Depuis il y a le décret Hamon qui, en maintenant le décret Peillon, accélère encore la territorialisation de l’école .

Le SNUDI FO 92 réaffirme sa revendication d’abrogation de ces 2 décrets . Il attire l’attention de la Mairie sur les problèmes qui seront posés à la rentrée et sur les inquiétudes des personnels .

Mme Gastaud s’engage à répondre à nos questions aujourd’hui ou ultérieurement par mail si elle ne connaît pas la réponse ou si le problème n’a pas encore trouvé de solution. Elle en référera au Maire et certains points seront abordés lors du conseil municipal du 26 juin .

La sortie
Le temps scolaire s’achève à 15 h 45 . Une récréation est prévue de 15 h 45 à 16 h : sous quelle responsabilité ?
Mme Gastaud précise qu’en début d’année seules les études dirigées seront organisées, les activités se mettront progressivement en place …
Les parents pourront récupérer leurs enfants à 15h45 ou à 17h. Après l’étude il y aura la garderie comme actuellement. « Les parents doivent être responsabilisés » précise-t-elle , en respectant les horaires tant à l’école maternelle qu’à l’école élémentaire.

En maternelle, le responsable du périscolaire et les animateurs seront sur place dès 15 h 20 et prendront en charge les enfants inscrits aux activités péri-scolaires à 15 h 45.
Ceux qui ne seront pas récupérés par leur famille seront confiés aux animateurs et leur présence sera facturée à leur famille .

Le SNUDI FO 92 demande si , à 15h45 les enfants inscrits aux TAP peuvent rester dans la classe, sous la responsabilité de l’ATSEM, pendant que l’enseignant conduit les enfants qui sortent dans le préau .

Mme Gastaud renvoie à la fiche de poste des ATSEM qui sera remise à la prochaine rencontre prévue avec les directeurs d’école le 30 juin .
En résumé, que ce soit en maternelle ou en élémentaire, un enfant part à 15h45 ou est confié à la mairie jusqu’à 17h.

Une question en suspens : A qui l’enseignant confie-t-il un enfant non inscrit aux activités péri-scolaires et dont les parents sont en retard ? Au directeur d’école, salarié pour cette responsabilité par la Ville de Montrouge ? Au référent, fonctionnaire municipal qui l’assiste ?

Le SNUDI FO 92 rappelle qu’après 15 h45 les enseignants ne sont plus responsables . Mme Gastaud confirme .

Les études

Les enseignants qui assureront les études au début de l’année ne sont pas certains d’assurer les études toute l’année. Quand les activités seront mises en place, des élèves peuvent glisser de l’étude vers des ateliers . Le nombre d’étude baissera en fonction .

Le nombre d’élèves par étude ne changera pas mais le nombre maximum d’élèves par étude n’a pu être précisé .
Pour la rémunération des études, ce sera le même taux horaire mais Mme Gastaud n’a pas su dire si ce sera sur la base de 2H (comme aujourd’hui ) ou moins, 1h30 par exemple, voire une heure …

Le SNUDI FO 92 a rappelé que les études dirigées qui donnent satisfaction à tous ( familles, enseignants et Mairie ) sont un complément au traitement des enseignants dont le point d’indice est gelé depuis 7 ans . Ils ne peuvent accepter une baisse de leur rémunération liée à cette réforme.

Dernière minute : Lors de la réunion des directeurs lundi 30 juin , le temps de l’étude a été précisé :15 h 45-16 h récréation et 16 h- 17 h : étude dirigée rémunérée comme maintenant . Dont acte .

Les ateliers périscolaires

Mme Gastaud a réaffirmé que dans la mesure du possible les salles de classes ne seraient pas utilisées, « mais malheureusement dans certaines écoles il sera impossible de faire autrement. »

Elle conseille aux enseignants de faire poser des cadenas sur les armoires pour mettre à l’abri le matériel et les documents personnels afin d’ éviter tout conflit entre les enseignants et les animateurs.
Ces petits travaux peuvent être assurés par les ateliers municipaux .
Pour leurs ateliers, les animateurs auront leur matériel : la mairie y consacre un budget.

Les inscriptions aux activités péri-scolaires continueront tout l’été . La Mairie prévoit entre 60 et 80 animateurs pour 2 h et aura recours à des vacataires (moins chers que les animateurs ) en fonction du nombre d’enfants inscrits .

A la rentrée, tous les problèmes et toutes les revendications vont resurgir.

N’hésitez pas à saisir le SNUDI FO pour interventions auprès de la Mairie et/ou de l’IEN .

Nous ne pouvons accepter la désorganisation, la confusion scolaire/péri scolaire, l’utilisation des salles de classe pour des activités diverses.

Nous ne pouvons accepter la dégradation des conditions de travail des agents territoriaux.

Nous ne pouvons accepter la territorialisation de l’école et de notre statut de fonctionnaire d’Etat.

Le SNUDI-FO 92, SUD Education 92 et FO Territoriaux déposent un préavis de grève pour couvrir toutes les situations dans le département à compter du mardi 2 septembre, ce jusqu’au vendredi 5 septembre 2014 inclus. Très important : ne pas oublier de déposer les intentions de grève vendredi 4 juillet

.

Une réunion d’information syndicale est prévue le 27 septembre à Montrouge de 9 h à 12 h .

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo