Rechercher sur le Site

Compte-rendu CAPD du 17 mars 2015
Publié le 30 mars 2015

En ce qui concerne le résultat des permutations, le taux de satisfaction est de 21,67% cette année contre 23.09% en 2014. Sur 16 330 candidats, 3 539 ont obtenu l’un de leurs vœux.

Là encore les personnels sont victimes de l’austérité budgétaire. En effet, la seule solution pour améliorer et revenir à la situation de 2011, serait que le ministère recourt au recrutement massif de stagiaires.
Non seulement, les enseignants séparés de leur conjoint exerceraient au lieu d’être en disponibilité, les remplacements seraient assurés de manière satisfaisante, et les effectifs par classe cesseraient d’augmenter. Mais là aussi les effets d’annonce n’ont pas été suivis d’effet !

Pour les Hauts-de-Seine, le solde de départs est supérieur aux arrivées de 52. Le DASEN a donc déclaré qu’il ne savait pas ce qu’il ferait pour les demandes de temps partiel et les exeat.
Le SNUDI FO 92 a demandé que tous les exeats pour rapprochement de conjoint soient accordés.
Le SNUDI FO 92 invite les enseignants à lui faire parvenir leur dossier INEAT-EXEAT pour la CAPD du 11 juin.

1. Départ en stage ASH

Il a 41 départs en stage ASH toutes options confondues :
option A : 1 départ pour 1 candidature - option B : 0 départ car aucun candidature - option C : 4 départs pour 8 candidatures- option D : 12 départs pour 18 candidatures - option D’ : 3 départs pour 3 candidatures, option E : 6 départs pour 9 candidatures - option F : 8 départs pour 8 candidatures - Option G : 7 départs (pour 12 candidatures).

Compte tenu du nombre de postes vacants à la rentrée 2015 ( 157,5) le SNUDI FO 92 a demandé que tous les candidats soient retenus pour le stage CAPASH et en priorité, une augmentation du nombre de départs en option D puisqu’il y a 57,5 postes vacants prévus à la rentrée 2015.
Le DASEN a préféré accorder un départ supplémentaire en option G (pour 16 postes vacants).

Tous les collègues affectés sur poste ASH sans spécialisation et qui n’ont pas obtenu leur départ en stage doivent pouvoir rester sur leur poste. Le DASEN a refusé d’augmenter le nombre de départ, et retoque la question des maintiens sur poste en parlant de la circulaire mouvement déjà « longuement discutée dans les précédentes CAPD ».

2. Stage DDEAS

1 seul départ cette année. Le DASEN annonce qu’à l’avenir et en accord avec l’Agence Régionale de Santé, les Directeurs d’Etablissements Spécialisés ne seront plus des personnels de l’Education nationale. C’est ainsi que le CMPP de Suresnes s’est trouvé sans direction suite au départ à la retraite de la directrice

3. Liste d’aptitude à la fonction de directeur d’école

48 des 72 candidats ont obtenu leur inscription sur la liste d’aptitude.
Le DASEN a qu’il ne tenait compte que de l’avis de la commission et non de l’avis de l’IEN !
Le SNUDI estime que le sujet 6 (cas d’un élève perturbateur) était de fait un problème difficile à gérer dans les écoles ce qui explique que 8 collègues sur 13 aient échoué.
Les élèves ayant des troubles de comportement sont légion aujourd’hui dans les écoles, et mettent en difficulté les directeurs déjà en place ainsi que les équipes enseignantes.

Un seul candidat a été interrogé sur le sujet 8 portant sur des événements survenus sur le temps périscolaire. Il s’agit véritablement d’un sujet sur la mise en application de la loi de refondation de V.Peillon. Le candidat est taxé d’avoir un savoir livresque. Compte tenu du peu de recul sur la mise en œuvre du décret Peillon sur les rythmes scolaires (quelques mois), on peut s’interroger sur la valeur de ce jugement.

Le DASEN a répondu que le sujet n’est qu’un point de départ pour une discussion plus large. Cependant, à la demande du SNUDI FO 92, il a indiqué qu’il ferait une analyse critique de sujets.

4. Questions diverses

Le DASEN a répondu :
-  Les détachements vers d’autres ministères seront acceptés.
-  Les départs vers l’étranger avec un avis favorable AEFE seront acceptés. (il rappelle que pour les contrats locaux il faut faire attention aux réseaux qui ne relèvent pas de l’Etat français)
-  Il ne souhaite pas de départ vers le second degré du fait des difficultés d’emploi dans le 92 (32 demandes, dont la moitié pour l’EPS or il n’y a pas de besoin.). Il y aura un arbitrage avec le Recteur.
-  Le DASEN rappelle que les personnels enseignant en IME ont droit à des heures de coordination et de synthèses. L’ ARS doit rémunérer les heures qui ne sont pas de l’enseignement ou s’il y des cours pendant les vacances (ce ne sont pas des heures Education nationale).
-  Pour postuler au mouvement sur poste psy, il faut justifier de sa formation universitaire.
-  Pour les demandes de temps partiel, si le rendez-vous pris avec l’assistante sociale a lieu après le 20 mars ce n’est pas un problème, l’assistante sociale transmettra les dossiers.

Le SNUDI demande quand aura lieu le groupe de travail « psychologue scolaire » évoqué à sa demande lors de la CAPD du 10 février.

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo