Rechercher sur le Site

Communiqué de soutien aux enseignants de l’école Voltaire à Asnières
Publié le 24 avril 2014

Le SNUDI-FO 92 est intervenu mardi 1er avril auprès du DASEN, M Wuillamier à propos des congés non remplacés .

« Les enseignants de l’école élémentaire Voltaire à Asnières sont confrontés à un manque de remplaçants qui crée une situation intenable . Chaque collègue non remplacé impose de répartir les élèves dans les autres classes de l’école, ce qui augmente d’autant le nombre réel d’élèves dans chaque classe.

Depuis le début de l’année, sur les 58 jours d’absence, 42 n’ont pas été remplacés. L’an dernier, pour la même période, 44 n’ont pas été remplacés sur 58 jours de congé !

Il n’y a que 13 ZIL à Asnières pour 339 classes.
2 remplaçants sont en congé et 11 placés sur des congés longs ou postes vacants.
Les remplacements des congés courts ne sont plus assurés et ce sont également les congés longs et prévus qui ne le sont pas également ( un congé paternité par exemple ).

Aujourd’hui, à l’école Voltaire, 4 maîtres sont en congé et non remplacés.

La sécurité des élèves peut-elle être encore pleinement assurée ?

Le SNUDI FO 92 vous demande de prendre des mesures urgentes pour que non seulement l’enseignement mais aussi la sécurité soient assurés dès jeudi 3 avril au risque, pour les enseignants, de ne pas pouvoir assurer leurs missions.
Vous comprenez donc que la création de 5 postes de ZIL et 10 postes de brigades à la rentrée ne permet pas d’envisager sereinement la prochaine année scolaire. Le recrutement immédiat d’enseignants en liste complémentaire est une nécessité. »

Aujourd’hui, jeudi 3 avril, 2 classes sont encore sans maître à l’école élémentaire Voltaire. Les enseignants ont donc décidé d’attendre les remplaçants pendant une heure au moment de l’accueil.

La seule réponse de l’administration est de menacer les enseignants.

Le gouvernement s’est engagé à de nouvelles coupes budgétaires dans le cadre du pacte de responsabilité.
Pour l’Education nationale, après le blocage des promotions, les médias font état d’un éventuel abandon des 60 000 créations de postes ( gagées sur les suppressions dans les autres ministères ) pour participer aux 50 milliards d’économies prévus par ce pacte.

Les enseignants ne sont pas responsables de cette situation, les vrais responsables sont au ministère.

Le SNUDI FO 92 propose d’engager avec les collègues toute action de mobilisation (AG avec les parents, pétition, délégation enseignants/parents… ) pour obtenir le remplacement des maîtres absents.

A Issy-les-Moulineaux, le 03/04/2014

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo