Rechercher sur le Site

Communiqué CAPD du 20 janvier : une CAPD sous le signe de l’austérité et de la déréglementation !
Publié le 9 février 2015

Les droits des personnels sont remis en cause !

- Les points REP seront perdus dans trois ans pour les personnels des écoles sortant de l’Education prioritaire,
- Les directeurs d’écoles REP + ne pourront pas exercer à temps partiel, ni les remplaçants (sauf s’il s’agit d’un temps partiel annualisé) ni les conseillers pédagogiques, ni les enseignants référents , les secrétaires de comité exécutif, de CLIS, UP2A , enfants du voyage.

Le DASEN ne s’appuie sur aucune réglementation !

Après l’entretien pour pouvoir enseigner en toute petite section version Peillon, ceux sont maintenant les directeurs postulant sur une direction d’école REP + qui devront passer un entretien !

Les jeunes collègues sans poste à l’issue du mouvement à titre définitif (1ère phase) mais ayant un barème important seront obligés d’enseigner sur des postes spécialisés à titre provisoire !

Compte tenu de la dotation en postes pour le 92 ( 30 dont 8 pour la refonte de l’Education prioritaire), il y a fort à parier que le nombre de départs en stages CAPA SH soit réduit à la portion congrue et que le nombre de postes spécialisés non pourvus soient importants !

Les brigades de remplacement à titre définitif ont le choix de rester ou non sur un remplacement de congé parental à l’issue d’un congé maternité (et donc continuer à faire des remplacements pour percevoir l’ISSR), ceux nommés à titre provisoire seront obligés de continuer le remplacement du congé parental et ne percevront plus les ISSR !

Et c’est ainsi qu’au fil de l’année, les remplacements de congés longs ne seront plus ou peu assurés !

Suite à l’intervention du SNUDI FO , M Wuillamier, DASEN, a affirmé qu’aucun remplaçant n’avait d’heures à rattraper, aucun n’aurait effectué plus de 24h de service dans le cadre du décret portant sur l’annualisation du temps de service des remplaçants et compléments de temps partiels.

Nous invitons les personnels à saisir le SNUDI FO 92 si tel n’est pas le cas.

Les enseignants dont les écoles sortent de RRS perdront les points acquis à ce titre dans trois ans parce ce ne seraient pas juste qu’ils les gardent jusqu’à ce qu’ils souhaitent participer au mouvement, mais les postes à profils attribués hors barème se multiplient !

Les délégués du personnel ont donc soumis au vote la Motion suivante :

La CAPD des Hauts de Seine réunie le 20 janvier 2015 s’oppose à l’extension de la mise en place de postes à recrutement spécifique et demande l’annulation des postes à profil déjà existants.
Vote à l’unanimité des délégués du personnel.

Les enseignants sont les seuls personnels à devoir travailler 40 jours de plus, avec un salaire en baisse, un temps de travail complétement désorganisé, des heures supplémentaires en constante augmentation et non rémunérées (en maternelle, pour les remplaçants,…

Les enseignants ont exprimé leurs revendications !
Pour le SNUDI FO 92, toutes les raisons d’une mobilisation sont réunies !
A force de ne pas entendre, les enseignants n’auront pas d’autre choix que de se mettre en grève jusqu’à satisfaction.

Dernière minute : suite au dépôt d’un préavis de grève, les enseignants de l’école L et R Aubrac ont obtenu une ouverture de classe à partir du 2 février (cette école en éducation prioritaire avait une moyenne de 27 élèves par classe en élémentaire) !

A Issy-les-Moulineaux, le 29 janvier 2015

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo