Rechercher sur le Site

CAPD du 27 août 2015
Publié le 3 septembre 2015

Compte-rendu CAPD 27 août 2015

En remarques liminaires, le SNUDI FO est intervenu au sujet des 11 demandes de changement d’affectation (sur 30)du mouvement provisoire formulées par des collègues débutants, affectés en ASH sans spécialisation.
Nous avions déjà évoqué ce problème lorsque le DASEN et l’IEN ASH avaient donné des avis défavorables à des candidatures pour exercer en ASH sans spécialisation, mais au moins avec la volonté d’y travailler. Forcément, ces avis défavorables ont eu une double répercussion négative puisqu’ils conduisent l’administration aujourd’hui à affecter des nouveaux titulaires, non volontaires, sur ce type de postes spécifiques.

Concernant les avis défavorables pour l’ASH, le DASEN dit que l’administration a regardé de près ; « 99% des candidats souhaitaient surtout une zone géographique précise ». Il affirme maintenir sa volonté d’augmenter chaque année le nombre de départs en stage CAP ASH.
Pour le SNUDI FO, la seule solution est d’augmenter le nombre de départs en stage CAP ASH, notamment en SEGPA.

Aucune demande de changement d’affectation n’a été honorée : « Il faut bien mettre des gens sur ces postes. »

• Le DASEN a indiqué que la totalité de la liste complémentaire du concours 2015 a été appelée, au niveau académique : ce qui représente 19 enseignants supplémentaires (sur 240 en LC) pour le 92. Il rappelle que la liste complémentaire a surtout servi au 91 et au 95.

• A ce jour, il restait 102 enseignants sans affectation pour la rentrée. 5 postes d’enseignants référents sont vacants ainsi que des postes de conseillers pédagogiques.
Son calcul est le suivant : une centaine d’enseignants non affectés moins une vingtaine de besoins, il reste donc 80 personnes en plus pour pallier les absences, congés divers ou démissions à la rentrée.
Il estime que c’est une situation relativement bonne mais loin d’être parfaite.
Les 102 enseignants non affectés au 27.08 sont placés en Brigade provisoire, et auront une affectation prochainement mais jusqu’au 31 décembre dans le meilleur des cas. Il a précisé que l’administration répondra aux besoins en fonctions des barèmes.
Pour le SNUDI FO, il s’agit surtout d’avoir un vivier d’enseignants que l’administration pourra nommer où bon lui semble, sans tenir compte des vœux des personnels. Nous maintenons notre revendication d’un retour à un 2nd mouvement pour gérer les affectations provisoires. Ces 80 personnes ne représentent pas 80 postes budgétaires supplémentaires, elles devront attendre qu’un support se libère pour pouvoir y être placées.

• Au terme de l’année scolaire 2014-2015, il y a eu 7 licenciements de PES (sur les 2 sessions du concours). Le DASEN estime que cela n’a rien d’exceptionnel.
Des PES licenciés souhaitent consulter leur dossier, le SNUDI FO a demandé où ces dossiers étaient consultables.Le DASEN a précisé qu’ils étaient restés au Rectorat. Les personnels licenciés doivent donc adresser une demande auprès du recteur de l’académie de Versailles.

• Formation MIN ASH : ATTENTION LES CANDIDATURES DEVRONT ÊTRE PARVENUES A L’IA VENDREDI 4 SEPTEMBRE !! Ces stages de formation d’initiative ministérielle s’adressent aux personnels exerçant en ASH, ils ne se déroulent souvent pas dans le département. Le DASEN accorde 25 départs pour le 92. Seuls 2 vœux de formation sont à saisir par le candidat. A la demande des délégués du personnel, le stage sur les troubles du comportement sera ouvert à toute candidature (ASH ou pas).
Le SNUIPP, la CGT et le SNUDI s’associant, demande davantage de départs. Refus du DASEN.

• CAFIPEMF : nouvelles modalités, se fera en 2 ans, 1 an pour préparer son admissibilité, et 1 an pour préparer son admission. L’IA est en attente de la circulaire académique. Un groupe de travail formé par IEN et CPC travaillera sur les contenus et formats des épreuves. Il y aura 2 épreuves d’admission.

Pour le SNUDI FO, il n’est pas admissible que les collègues débutants soient traités en dehors des règles du mouvement. Les restrictions budgétaires, notamment avec le manque de postes pour les départs en stage ASH, amènent à toute une série de remises en cause, comme la non prise en compte des vœux des enseignants pour le mouvement.
A cela s’ajoute le problème d’organisation du temps de service avec l’application de la réforme Peillon-Hamon des rythmes scolaires : Des enseignants sont affectés dans deux communes, les délégués du personnel ont demandé que l’administration veille à ce que ces personnels n’effectuent pas plus que leur quotité règlementaire de service.

cale




Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo