Rechercher sur le Site

Appel intersyndical à la grève le 6 février
Publié le 29 janvier 2018
Carte scolaire : appel intersyndical départemental à la grève le 6 février

Le SNUDI FO 92, le SNUipp-FSU92, la CGT Educ’Action 92, SUD-Education 92, le SE-Unsa 92 appellent à la grève le 6 février : les Hauts de Seine ont besoin de moyens pour les écoles.

Les Hauts de Seine obtiennent une dotation de 76 postes supplémentaires, ce qui est largement insuffisant pour que les conditions de travail et d’apprentissage dans les écoles s’améliorent.
Le projet de la Directrice Académique comporte deux grandes priorités :

- le dédoublement des classes de CP en REP et en REP+ (+108 postes)

- le remplacement (+62 postes)

Les moyens alloués au département étant insuffisants, ces choix se font donc au détriment des RASED, des effectifs, et de l’école maternelle.

132, c’est le nombre de propositions de fermetures de classes (ouvertures déduites)

Dans les Hauts de Seine, les classes élémentaires à 28, les classes maternelles à 30 sont monnaie courante. La France est parmi les pays ayant le plus d’élèves par classe. Si la baisse du nombre d’élèves est estimée à environ 1350 élèves, nous ne pouvons accepter une telle hémorragie de postes. Le nombre moyen d’élèves par classe passerait donc de 24,72 par classes à 25,53 ! Nous réclamons une réelle baisse du nombre d’élèves par classe : pas plus de 25 élèves par classe et pas plus de 20 en éducation prioritaire.

1 fermeture de classe pour 8 élèves de moins en maternelle : une école sacrifiée !

C’est l’école maternelle qui paye le prix le plus fort du projet de la DASEN : 78 fermetures prévues pour 658 élèves de moins. L’éducation prioritaire n’est pas protégée, et c’est bien à un sacrifice en règle de l’école maternelle que nous assistons !

L’effet pervers de la dotation insuffisante pour les CP à 12 en éducation prioritaire :
Dans environ une école élémentaire REP sur deux « bénéficiant » des CP à 12, la dotation ou l’absence de dotation se traduit par la hausse des effectifs pour les autres niveaux.

0 postes pour les RASED

Le manque d’enseignants dans les RASED est une réalité partout dans le département. La prise en charge des élèves en difficulté n’est pas adaptée. Les enseignants se retrouvent seuls dans leurs écoles. La prévention des difficultés scolaire n’est plus qu’un souvenir. Il y a urgence à ré-abonder les RASED en ouvrant massivement des postes pour faire face aux besoins. Le nombre de postes créés ne permettra pas de répondre à cette exigence.

Les priorités nationales sur les classes dédoublées en CP en REP et en CP et CE1 en REP+ ne résolvent pas la question de la difficulté scolaire : nous assistons bien à une perte de la qualité d’accueil du Service Public d’Éducation !

Pour l’ouverture de toutes les classes nécessaires, la reconstitution des brigades de remplacements et des postes spécialisés, le SNUipp-FSU92, la CGT Educ’Action 92, le SNUDI FO 92, SUD-Education 92, le SE-Unsa 92 appellent tous les collègues à se mettre en grève le mardi 6 février prochain, jour du CTSD de carte scolaire.

Nous appelons à un rassemblement devant la DSDEN à 14h.

Les représentants du personnel siégeant en CTSD porteront la colère et les exigences des enseignants et des écoles !

cale




Documents Liés
Carte scolaire : appel intersyndical départemental à la grève le 6 février
PDF - 409.8 ko
Contactez-nous

SNUDI-FO des Hauts-de-Seine
Maison des Syndicats - 14 rue Paul Bert - 92130 Issy-les-Moulineaux

01 41 90 88 93
06 47 48 76 91

snudi-fo92@orange.fr


SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo